Les chercheurs de Coactis, à l'AIMS 2018