Projet COOP – ADEME (2013-2016) L’étude de l’obsolescence perçue des objets technologiques : créer la confiance par le respect de l’environnement et du consommateur

Dominique Kréziak (Université Savoie-Mont Blanc), Isabelle Prim-Allaz (Coactis), Elisabeth Robinot (Université du Québec à Montréal)

Dans le cadre d’un contrat avec l’ADEME, ce projet vise à répondre à un ensemble de questions, dont : Quelle obsolescence est la plus importante dans l’esprit des consommateurs/citoyens ? Laquelle pousse réellement les consommateurs à changer de produit ? La réponse à ces questions est complexe et la littérature ne s’accorde pas sur ce point car quasiment aucune étude n’a analysé le comportement des consommateurs.

Il s’agit dans un premier temps d’explorer les pratiques et les représentations de consommateurs face à la durée de vie des produits : quelles sont les tensions que les consommateurs gèrent, quelles influences peuvent-elles avoir quant aux décisions d’achat mais aussi sur la façon d’envisager la fin de vie des produits ?

Cependant, le projet proposé va au-delà d’une simple mesure de l’obsolescence du point de vue du consommateur. Il étudie l’obsolescence de manière structurelle en s’intéressant à ses déterminants (critères socio-démographiques, niveau de consommation responsable, niveau de préoccupation environnementale), ses modérateurs (confiance envers la marque, engagement envers la marque, attitude à l’égard du changement, innovativité, niveau d’implication envers le produit), ses impacts environnementaux, sociétaux et managériaux et les pratiques qui lui sont liées.

Contact : Isabelle.Prim-Allaz@univ-lyon2.fr

A l’issue du projet COOP, Dominique Kréziak, Isabelle Prim-Allaz (Coactis) et Elisabeth Robinot ont remis à l'ADEME un rapport intitulé : « Des tiroirs pleins de téléphones remplacés : consommateurs et objets à obsolescence perçue »

  •  Résumé : Un français sur deux considère que les marques de téléphones portables pratiquent l’obsolescence programmée, c’est à dire réduisent volontairement la durée de vie des téléphones (Source OpinionWay, février 2016). Pourtant, les résultats de cette étude montrent que 88% des téléphones qui sont remplacés fonctionnent encore. Près de 25 millions de téléphones portables sont vendus en France chaque année, entrainant la mise au rebut d’autant d’appareils, dont la plupart fonctionnent encore.
    L’objectif de ce rapport est d’étudier le renouvellement rapide des objets technologiques du point de vue des consommateurs, en se concentrant sur l’obsolescence perçue des appareils remplacés. Une enquête qualitative et une série d’enquêtes quantitatives ont été menées auprès de 2000 répondants représentatifs de la population adulte.

Le projet COOP a fait l’objet de valorisations scientifiques et grand public :

Publication :

Kréziak D., Prim-Allaz I., Robinot E. & Durif F. (2016, à paraître), Obsolescence perçue, décision de renouveler et destinée des produits : le cas du téléphone portable, Décisions Marketing, 81, Janvier-Mars

Communications :

Kréziak D., Prim-Allaz I., Robinot E. & Durif F. (2015), De la valeur d’usage à la valeur résiduelle: obsolescence perçue et destinée d’un produit remplacé, Congrès International de l’Association Française du Marketing, Marrakech, Mai.

Robinot E., Durif F., Kréziak D. & Prim-Allaz I., (2014), “Fifty ways to leave your cell phone” : product obsolescence, product replacement and product attachment., EMAC, Valencia, Espagne, 3-6 Juin 2014

Durif F., Kréziak D. & Prim-Allaz I. et Robinot E., (2014) L’obsolescence ou les raisons du remplacement d’un bien durable : proposition d’une échelle de mesure, Congrès International de l’Association Française du Marketing, Montpellier, Mai.

Durif F., Kréziak D., Prim-Allaz I. & Robinot E., (2014) « Allo, non mais allo quoi … t’as gardé ton ancien téléphone ? » : Type d’obsolescence, décision de renouveler et destinée de l’ancien téléphone portable, Colloque « L’ABCDère» de l’Objet : «Accumulation des objets, Besoin d’objets Circulation des objets et Déchets», Université Paris-Dauphine, Février.

Conférences grand public :

2017
Septembre - Dominique Kréziak a participé au colloque Halte à l’obsolescence programmée : Intervention de Dominique Kréziak : https://www.youtube.com/watch?v=78KA_fXbkXE
Résumé de la journée :https://www.youtube.com/watch?v=qBcyEQAvrQA)

2016
Présentation des travaux COOP sur l’obsolescence perçue : Journée Décideurs’lab « Usages comportements et modes de vie, quelles évolutions, quelles actions publiques, Journée de rencontre recherche / acteurs organisé conjointement par le Ministère de l’environnement et du développement durable, Conseil Economique, Social et Environnemental / ADEME, Paris 4 avril. Présentation réalisée par Mme Kréziak